La cigarette électronique provoque la toux : pourquoi?

0
71

La cigarette électronique permet de réduire progressivement le taux de nicotine présent dans l’organisme d’un ancien fumeur. En plus de ces avantages et de nombreux autres, il est très avantageux pour le consommateur. Cependant, il faut savoir s’en servir, car mal positionné ou mal actionné peut provoquer une quinte de toux.

Les causes de la toux causée par les cigarettes électroniques

Il est vrai que la cigarette électronique fait tousser les nouveaux utilisateurs. Il n’y a toujours aucune raison de s’en inquiéter car c’est un problème commun à tous ceux qui commencent à vapoter.

En effet, cela s’explique par le désir pressant d’avoir les mêmes émotions que lorsque l’on fume normalement. Bien qu’il y ait une différence entre fumer et vapoter. Voici quelques raisons qui peuvent justifier une toux d’e-cig :

– forte dose de nicotine

– trop de propylène glycol ;

– l’utilisation de matériel inadapté.

Très souvent, le vapotage est trop rapide et incompatible avec les e-liquides.

Une forte dose de nicotine

L’effet de picotement dans la gorge s’aggravera et entraînera la toux si les niveaux de nicotine sont élevés. La quantité de nicotine doit alors correspondre au matériau de vaporisation pour éviter cette conséquence. L’utilisation de cette substance dans les e-liquides est nécessaire du fait de sa participation à l’addiction des anciens fumeurs, mais sa fréquence très élevée est souvent à l’origine de la toux qui perturbe le vapoteur. Il est donc nécessaire de réduire la quantité de nicotine afin de ressentir une sensation moins désagréable dans la gorge ou de l’insérer dans la matière.

Une grande quantité de propylène glycol et le matériau n’est pas adapté

Le propylène glycol est un composant des e-liquides. En grande quantité, il peut provoquer une sensation de brûlure dans la gorge suivie d’une toux. Il produit des vapeurs lors de la vaporisation. En ce qui concerne les taux de propylène glycol, la priorité doit être donnée aux e-liquides d’origine végétale. Il est donc nécessaire d’ajouter de la glycérine végétale au propylène glycol dans des proportions satisfaisantes.

Quant au matériel, trouver le bon matériel pour vapoter est essentiel. L’outil de vaporisation doit refléter votre niveau afin que vous ne toussiez pas. Il faudra opter pour des cigarettes électroniques avec un clearomiseur à étirement serré. Ils vous font avoir les mêmes envies que si vous utilisiez une cigarette ordinaire.

Vapotage trop rapide et incompatibilité de saveur

Il y a moins de temps entre les bouffées lorsque vous vapotez avec des mouvements rapides. Cela provoque une toux et une irritation de la gorge. Par conséquent, vous devez choisir l’inhalation MTL, qui permettra une vaporisation en deux étapes. C’est ce qu’on appelle la méthode d’inhalation indirecte. Choisissez des bouffées de vapeur plus longues pour éviter d’inhaler trop fort avec la vaporette. Aussi, pensez à changer le drip tip en Delrin ou en Téflon et non par un autre en inox qui est la source de chaleur.

Enfin, vous pouvez développer une incompatibilité gustative des e-liquides. Si votre matériel est bien réglé, vos substances bien dosées et votre technique pointue, changez d’arôme si la toux persiste car la substance risque de ne pas vous plaire.