Comment construire une rocaille?

0
50

Contrairement à ce que beaucoup pensent, une rocaille n’est pas qu’un tas de galets. La réussite de la construction de ce dernier repose principalement sur l’agencement des rochers, des fleurs et des pierres. L’objectif est d’obtenir un effet naturel, tel que celui que l’on trouve dans la nature. Avant de commencer à construire une rocaille, il faut d’abord viser ses cibles et avoir une idée précise du rendu final.

Comment construire des rocaille?

Pour commencer à produire des rocailles il faut savoir qu’il est plus qu’important de s’organiser. En effet, il y a des points qu’il faut considérer avec une telle construction, à savoir :

  • Localisation : contrairement aux apparences, la rocaille n’a pas forcément besoin de soleil. Au contraire. Bien que toutes les plantes qui composent la rocaille aient besoin de lumière, celle-ci ne supporte pas l’exposition permanente.
  • Disposition des pierres : il est préférable de choisir des pierres locales. Par conséquent, mieux vaut choisir les galets du jardin afin d’éviter d’en acheter. Dans ce cas, il faudra apporter de la terre si elle est assez rocailleuse. En conséquence, les plus grosses pierres seront placées dans le sens opposé à la pente. Le calage de ceux-ci sera fait de galets plus petits.
  • Préparation du sol : le drainage est important. S’il n’y a pas de pores (comme c’est le cas avec les sols argileux, par exemple), il est préférable d’ajouter du sable grossier et de la moisissure foliaire. Il n’est pas nécessaire de poser de grandes couches, car on sait que les couches rocheuses ont des racines profondes qui peuvent pénétrer entre les pierres.
  • Sélection des végétaux : après mise en place du squelette, il faudra sélectionner les végétaux adaptés. Il est préférable de choisir des conifères tels que le pin et l’épicéa pour la décoration en été comme en hiver car leurs feuilles sont très rustiques. Il vaut également la peine de penser à remplir la zone avec de la lavande, du cotonéaster ou des oeillets. Mieux vaut choisir des plantes qui aiment les sols pauvres et secs. Le but est aussi d’obtenir de la hauteur et de la topographie.
  • L’installation des plantes : elle se fait en plaçant les plantes les plus impressionnantes en haut et les plus petites en bas pour un rendu plus joli. Quand tout va bien, il ne reste plus qu’à enterrer les plantes après les avoir arrosées. Cependant, l’arrosage doit se faire doucement. La première année, il faut veiller à bien arroser la rocaille pour que les racines deviennent moins cassantes.

Il est important de bien organiser la floraison afin d’obtenir de belles rocailles au printemps qui pourront survivre toute l’année. Il est également conseillé de diversifier les espèces pour avoir plus de couleurs et de peps.

Comment cultiver une rocaille?

L’entretien de la rocaille se limite généralement au désherbage printanier et à la division des fleurs et plantes tous les 2-3 ans. Il s’agira également de pailler les plus petits cailloux. Cette action est très esthétique et crée ainsi efficacement une barrière à l’invasion végétale, assurant un taux d’humidité stable et une protection continue des bases végétales.